Illustration (DR / TripAdvisor).

Yaucourt-Bussus (80) : un château du XVIIIe siècle vendu aux enchères

Hier à Amiens (Somme) se tenait une vente aux enchères. Le château de Yaucourt-Bussus (80) était mis à prix à 200.000 euros.

Ce mardi 19 avril 2022, le tribunal judiciaire d’Amiens organisait la vente aux enchères du château de Yaucourt-Bussus (Somme), situé à une dizaine de kilomètres à l’Est d’Abbeville. Mise à prix à 200.000 euros, cette seigneurie du XVIIIe siècle, disposant d’un terrain de 3,5 hectares, a rapidement trouvé preneur à 312.000 euros. La vente aux enchères était dirigée par la SCP Lebegue-Derbise et représentait la banque créancière de l’ancien propriétaire, Christian Du Perray, qui avait fait deux apparitions dans Bienvenue chez nous sur TF1 pour présenter son gîte abritant cinq chambres d’hôtes et une salle de réception (2014 et 2016).

Pour pouvoir acquérir cette bâtisse du XVIIIe siècle, les candidats potentiels devaient être représentés par un avocat en charge d’enchérir. Ce château, de quelques 500m² (sans compter la cave et les dépendances), est équipé d’un salon, d’une salle à manger, d’une grande cuisine, d’une lingerie, de six chambres et de deux salles de bains. A l’extérieur, on retrouve un vaste parc de 3,5 hectares avec une belle allée en gravillons, un grand espace engazonné et des hauts arbres centenaires. La semaine dernière à Labergement-lès-Seurre (Côte-d’Or), c’est un manoir du XVIIIe siècle qui avait été mis aux enchères.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.