Illustration (qianxie1201 / Pixabay / ImmoPotam).

New York : Cristiano Ronaldo a dû brader son appartement

Depuis 2019, Cristiano Ronaldo cherchait à revendre son appartement new-yorkais. Si la vente a été longue, on ne peut pas reprocher au propriétaire d’avoir cherché à trouver le prix le plus juste : il avait déjà accepté une décote de 9 millions de dollars (8,10M€) par rapport à son prix d’achat au moment de rédiger l’annonce…

Cristiano Ronaldo a fini par vendre son appartement situé sur la Cinquième Avenue, dans la Trump Tower à New-York (Etats-Unis). Le Portugais, qui avait acheté cette demeure d’exception en 2015 pour 18,5 millions de dollars (16,64M€), est enfin parvenu à trouver un acheteur après trois ans de recherches mais a dû consentir une belle remise sur le prix de vente. L’appartement de 743m² (10P), designé par Juan-Pablo Molyneux et son style “maximaliste” à base de bois nobles, de marbre et de rideaux de soie, comprend neuf chambres, trois salles de bains et une vue spectaculaire sur Central Park. Malgré ces prestations de grande qualité, cet appartement a subi une belle décote puisque le nouvel acquéreur a pu empocher le tout pour 7,18 millions de dollars (6,46M€), soit une perte de 11,32 millions de dollars (10,18M€) pour CR7.

Pour comprendre une telle baisse de prix, il faut dire que l’ancienne gloire du Real Madrid n’a pas été particulièrement bien inspirée par la destinée. Au moment où il achète cet appartement, en août 2015, l’immobilier new-yorkais est à son apogée et Donald Trump vient tout juste de déclarer sa candidature à la présidentielle des Etats-Unis. Entre temps, le propriétaire de la tour a pu accéder à la Maison Blanche et renforcer sa réputation très clivante, au point de faire chuter la valeur de tous ces logements de 20% environ et de mobiliser plus de 14.000 fans pour demander au Portugais de quitter cette propriété. Aussi, la crise du coronavirus est venue compliquer le marché new-yorkais puisque la fuite des habitants de Manhattan a provoqué une augmentation de 174,8% des logements disponibles en avril 2021, renforçant de facto la baisse des prix par une offre trop élevée.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.