Illustration (MemoryCatcher / Pixabay / ImmoPotam).

ANAH : 751.646 logements rénovés en 2021

Enjeu majeur dans la transition énergétique faisant la chasse aux passoires thermiques, l’Agence NAtionale de l’Habitat (ANAH) a dévoilé ses chiffres pour 2021 et se félicite d’avoir contribué à la rénovation de 751.646 logements. L’ANAH peut aussi bien accompagner les propriétaires à la rénovation de leur résidence principale comme d’une résidence secondaire ou d’un investissement locatif grâce à l’éco-PTZ, MaPrimeRénov’ ou des Certificats d’Economies d’Energie (CEE).

La rénovation énergétique, pour mettre un terme à de trop nombreuses passoires thermiques, était l’un des enjeux majeurs du ministère du Logement. Pour répondre au mieux à la loi Climat & Résilience qui encourage les propriétaires à réaliser des travaux de rénovation énergétique, l’Agence NAtionale de l’Habitat (ANAH), qui est un établissement public, a révélé ses chiffres pour 2021 et s’est montrée particulièrement active puisqu’elle s’est impliquée dans la rénovation de 751.646 logements (dont 644.073 grâce à MaPrimeRénov’), soit une hausse de 203,9% par rapport à l’année précédente. Elle a ainsi distribué 3,11 milliards d’euros d’aides (dont 2,06 milliards d’euros pour MaPrimeRénov’). Au final, ce sont 8,48 milliards d’euros de travaux gérés et 89.040 emplois qui ont pu être créés ou préservés. En 2021, les régions qui ont le plus profité des aides à la rénovation de l’ANAH sont l’Ile-de-France (21.924 logements concernés pour 157,9M€ d’aides distribuées), l’Auvergne / Rhône-Alpes (12.472 logements concernés pour 115,9M€ d’aides distribuées) et l’Occitanie (11.453 logements concernés pour 117,9M€ d’aides distribuées). Sur cette période, les bénéficiaires de MaPrimeRénov’ ont reçu en moyenne 3.196€ pour isoler leurs logements.

Forte de 50 ans d’expérience, notre agence continue de grandir. Elle poursuit ainsi sa mission pour améliorer l’habitat privé tout en se transformant, avec agilité, pour faire face aux enjeux de notre temps : la résorption de l’habitat indigne, l’adaptation du logement à la perte d’autonomie, la lutte contre la précarité énergétique et l’éradication des passoires thermiques. Elle devient ainsi une agence à vocation universelle, au service de tous et d’abord des plus fragiles, au cœur de la transition écologique et de la cohésion territoriale“, remarque Thierry Repentin, président du conseil d’administration de l’ANAH, dans un dossier de presse transmis le 26 janvier dernier. Face à ce succès, l’ANAH espère participer à la rénovation de près de 800.000 logements et s’appuiera sur un budget supérieur à 3,2 milliards d’euros en 2022. A noter que depuis le début de l’année, le réseau FAIRE et l’ANAH ont fusionné pour devenir France Rénov’ afin de centraliser toutes les ressources et les droits en faveur de la transition écologique.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.